L'avocat a également remarqué que Nacer Bendrer, reconnu par la cour d'assises de Bruxelles comme co-auteur de l'attaque, s'était effondré à la lecture du verdict. "On a limite un peu pitié de lui dans la mesure où le parquet avait finalement rabaissé ses prétentions, puisqu'il souhaitait au départ le faire condamner comme co-auteur puis finalement comme complice." Le verdict de culpabilité à l'encontre du Marseillais l'a d'ailleurs "un peu surpris", a-t-il ajouté. (Belga)

L'avocat a également remarqué que Nacer Bendrer, reconnu par la cour d'assises de Bruxelles comme co-auteur de l'attaque, s'était effondré à la lecture du verdict. "On a limite un peu pitié de lui dans la mesure où le parquet avait finalement rabaissé ses prétentions, puisqu'il souhaitait au départ le faire condamner comme co-auteur puis finalement comme complice." Le verdict de culpabilité à l'encontre du Marseillais l'a d'ailleurs "un peu surpris", a-t-il ajouté. (Belga)