Unia, qui s'était porté partie civile en raison de l'intention antisémite, se réjouit que l'arrêt de la cour d'assises rendu en soirée établit que "Mehdi Nemmouche a commis [quatre assassinats] intentionnellement, dans le but d'intimider gravement une population, plus particulièrement la communauté juive, et dans le but de porter gravement atteinte à l'État belge". "Nous avons tenu à ce que cet élément ne soit pas évacué des débats au profit de théories fumeuses et complotistes", conclut Patrick Charlier, cité dans un communiqué. (Belga)

Unia, qui s'était porté partie civile en raison de l'intention antisémite, se réjouit que l'arrêt de la cour d'assises rendu en soirée établit que "Mehdi Nemmouche a commis [quatre assassinats] intentionnellement, dans le but d'intimider gravement une population, plus particulièrement la communauté juive, et dans le but de porter gravement atteinte à l'État belge". "Nous avons tenu à ce que cet élément ne soit pas évacué des débats au profit de théories fumeuses et complotistes", conclut Patrick Charlier, cité dans un communiqué. (Belga)