"Il y a une cinquantaine de personnes qui sont encore en urgence absolue, c'est-à-dire entre la vie et la mort. Parmi ces victimes, il y a des Français, il y a aussi beaucoup d'étrangers venus de tous les continents et il y a beaucoup d'enfants, de jeunes enfants", a déclaré le chef d'Etat. (Belga)

"Il y a une cinquantaine de personnes qui sont encore en urgence absolue, c'est-à-dire entre la vie et la mort. Parmi ces victimes, il y a des Français, il y a aussi beaucoup d'étrangers venus de tous les continents et il y a beaucoup d'enfants, de jeunes enfants", a déclaré le chef d'Etat. (Belga)