Le double vainqueur de l'épreuve (2013 et 2015) a accompagné ses mots sur le réseau social d'une photo d'un drapeau français. La 13e étape du Tour de France vendredi, un contre-la-montre entre Bourg-Saint-Andéol et Vallon-Pont-d'Arc dans l'Ardèche, a été maintenue mais son caractère festif est suspendu suite à l'attentat, a annoncé vendredi matin son directeur Christian Prudhomme. Le Belge De Gendt, vainqueur pour la première fois sur la Grande Boucle, s'est également exprimé. "Je suis dégoûté de ce qui s'est passé à Nice. Est-ce vraiment le monde dans lequel nous voulons vivre?", a tweeté le coureur de l'équipe Lotto-Soudal. A noter, la caravane publicitaire sera silencieuse sur le parcours et une minute de silence sera observée sur le podium en signe de deuil. (Belga)

Le double vainqueur de l'épreuve (2013 et 2015) a accompagné ses mots sur le réseau social d'une photo d'un drapeau français. La 13e étape du Tour de France vendredi, un contre-la-montre entre Bourg-Saint-Andéol et Vallon-Pont-d'Arc dans l'Ardèche, a été maintenue mais son caractère festif est suspendu suite à l'attentat, a annoncé vendredi matin son directeur Christian Prudhomme. Le Belge De Gendt, vainqueur pour la première fois sur la Grande Boucle, s'est également exprimé. "Je suis dégoûté de ce qui s'est passé à Nice. Est-ce vraiment le monde dans lequel nous voulons vivre?", a tweeté le coureur de l'équipe Lotto-Soudal. A noter, la caravane publicitaire sera silencieuse sur le parcours et une minute de silence sera observée sur le podium en signe de deuil. (Belga)