L'"explosion terroriste" s'est produite en soirée à l'entrée sud de la ville, au passage d'une voiture chargée de civils, selon le Conseil militaire de Minbej, relevant de l'administration kurde, qui n'a pas fourni d'autres précisions. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée au Royaume-Uni et qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie, a indiqué que l'explosion était due à une voiture piégée. L'OSDH a fait état de deux civils tués et cinq blessés, parmi lesquels deux membres des services de sécurité kurdes. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), conduites par les Kurdes et fer de lance de la lutte antijihadistes, contrôlent de vastes pans de territoires dans l'est et le nord-est de la Syrie, pays en guerre depuis 2011. (Belga)

L'"explosion terroriste" s'est produite en soirée à l'entrée sud de la ville, au passage d'une voiture chargée de civils, selon le Conseil militaire de Minbej, relevant de l'administration kurde, qui n'a pas fourni d'autres précisions. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée au Royaume-Uni et qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie, a indiqué que l'explosion était due à une voiture piégée. L'OSDH a fait état de deux civils tués et cinq blessés, parmi lesquels deux membres des services de sécurité kurdes. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), conduites par les Kurdes et fer de lance de la lutte antijihadistes, contrôlent de vastes pans de territoires dans l'est et le nord-est de la Syrie, pays en guerre depuis 2011. (Belga)