Le ministre des Affaires étrangères britannique Boris Johnson a ouvert la réunion du Conseil, qui devait être consacrée principalement à la situation en Somalie, en invitant ses collègues à "rendre hommage à la mémoire des victimes de l'attaque d'hier et de toutes les victimes du terrorisme à travers le monde". Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont revendiqué jeudi l'attentat de Londres, à proximité du Parlement britannique, qui a fait trois morts. Mercredi en début d'après-midi, un homme a lancé sa voiture contre la foule sur un trottoir du pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben, tuant deux personnes et en blessant plusieurs dizaines. Il a ensuite poignardé à mort un policier après avoir réussi à entrer dans la cour du Parlement, symbole de la démocratie britannique, avant d'être abattu par la police. (Belga)

Le ministre des Affaires étrangères britannique Boris Johnson a ouvert la réunion du Conseil, qui devait être consacrée principalement à la situation en Somalie, en invitant ses collègues à "rendre hommage à la mémoire des victimes de l'attaque d'hier et de toutes les victimes du terrorisme à travers le monde". Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont revendiqué jeudi l'attentat de Londres, à proximité du Parlement britannique, qui a fait trois morts. Mercredi en début d'après-midi, un homme a lancé sa voiture contre la foule sur un trottoir du pont de Westminster, qui enjambe la Tamise face à Big Ben, tuant deux personnes et en blessant plusieurs dizaines. Il a ensuite poignardé à mort un policier après avoir réussi à entrer dans la cour du Parlement, symbole de la démocratie britannique, avant d'être abattu par la police. (Belga)