Des experts ont été appelés sur place afin de relever les empreintes et le site est en train d'être analysé, a ajouté la police, qui a ouvert une enquête. Des voisins ont entendu la déflagration, mais il n'y a aurait pas de témoins directs. Un distributeur de Stabroek, à une vingtaine de kilomètres, avait subi une attaque similaire dans la nuit de mardi à mercredi. On ne sait pas si les deux événements sont liés. (Belga)