"Soyez prudents et suivez les instructions des autorités locales", a signalé sur twitter l'ambassade de la Belgique en Autriche lundi soir, partageant les informations de la police viennoise. "Restez à la maison! Si vous êtes en rue, abritez vous! Restez à l'écart des endroits publics, n'utilisez pas les transports publics", priait en effet la police viennoise lundi vers 23h00. Celle-ci confirme que des attaques sont toujours en cours dans la ville, en six lieux, signalant que plusieurs assaillants sont armés. L'un d'entre eux a été abattu. Les attaques, déclenchées à 20h00, ont à ce stade fait un autre mort et plusieurs blessés, dont un policier. Une des attaques a été perpétrée non loin d'une synagogue, selon les médias locaux, ce que la police n'a toutefois pas encore confirmé. "A ce stade, il n'est pas possible de dire si la synagogue était visée", a précié Oskar Deutsch, le président de la Communauté israélite de Vienne (IKG). Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz a condamné vers 23h00 lundi soir "une attaque terroriste répugnante" à Vienne, admettant que l'Autriche vivait "des heures difficiles". Le Premier ministre belge, Alexander De Croo (Open Vld), s'est dit dans la soirée "choqué et attristé par l'attaque terroriste horrifiante" et présenté ses condoléances aux victimes et à leurs proches. (Belga)

"Soyez prudents et suivez les instructions des autorités locales", a signalé sur twitter l'ambassade de la Belgique en Autriche lundi soir, partageant les informations de la police viennoise. "Restez à la maison! Si vous êtes en rue, abritez vous! Restez à l'écart des endroits publics, n'utilisez pas les transports publics", priait en effet la police viennoise lundi vers 23h00. Celle-ci confirme que des attaques sont toujours en cours dans la ville, en six lieux, signalant que plusieurs assaillants sont armés. L'un d'entre eux a été abattu. Les attaques, déclenchées à 20h00, ont à ce stade fait un autre mort et plusieurs blessés, dont un policier. Une des attaques a été perpétrée non loin d'une synagogue, selon les médias locaux, ce que la police n'a toutefois pas encore confirmé. "A ce stade, il n'est pas possible de dire si la synagogue était visée", a précié Oskar Deutsch, le président de la Communauté israélite de Vienne (IKG). Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz a condamné vers 23h00 lundi soir "une attaque terroriste répugnante" à Vienne, admettant que l'Autriche vivait "des heures difficiles". Le Premier ministre belge, Alexander De Croo (Open Vld), s'est dit dans la soirée "choqué et attristé par l'attaque terroriste horrifiante" et présenté ses condoléances aux victimes et à leurs proches. (Belga)