"Les forces françaises apportent leur soutien aux forces burkinabé", ajoute l'Élysée, soulignant que "le président de la République fait part de son total soutien au président (Roch Marc Christian) Kaboré". Juste avant 02h00 (03h00 HB), un "assaut a commencé" à l'hôtel Splendid, établissement de luxe du centre de la capitale burkinabé où plusieurs assaillants étaient retranchés, selon l'ambassadeur de France, Gilles Thibault. "L'assaut est en cours avec les forces burkinabé appuyées par les forces spéciales françaises", a précisé le ministre de la Communication, Rémis Dandjinou. Des forces spéciales françaises sont stationnées dans la banlieue de Ouagadougou dans le cadre de la lutte antidjihadiste dans le Sahel. Washington dispose également de 75 militaires dans le pays, et a indiqué apporter un soutien aux forces françaises dans l'opération. L'attaque jihadiste a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) moins de deux mois après une attaque similaire au Mali. (Belga)

"Les forces françaises apportent leur soutien aux forces burkinabé", ajoute l'Élysée, soulignant que "le président de la République fait part de son total soutien au président (Roch Marc Christian) Kaboré". Juste avant 02h00 (03h00 HB), un "assaut a commencé" à l'hôtel Splendid, établissement de luxe du centre de la capitale burkinabé où plusieurs assaillants étaient retranchés, selon l'ambassadeur de France, Gilles Thibault. "L'assaut est en cours avec les forces burkinabé appuyées par les forces spéciales françaises", a précisé le ministre de la Communication, Rémis Dandjinou. Des forces spéciales françaises sont stationnées dans la banlieue de Ouagadougou dans le cadre de la lutte antidjihadiste dans le Sahel. Washington dispose également de 75 militaires dans le pays, et a indiqué apporter un soutien aux forces françaises dans l'opération. L'attaque jihadiste a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) moins de deux mois après une attaque similaire au Mali. (Belga)