L'auteur présumé était toujours en garde à vue dimanche. La police n'a pas précisé son identité, tandis que les médias britanniques affirment qu'il s'agit de Khairi Saadallah, 25 ans, et mettent sa santé mentale en cause. L'homme était soupçonné de vouloir se rendre en Syrie, possiblement pour rejoindre un groupe terroriste. Les services de renseignement britanniques n'ont cependant pas trouvé trace d'une quelconque menace et l'enquête a été classée. Les enquêteurs pensent que l'auteur a agi seul et l'acte est considéré comme terroriste. (Belga)

L'auteur présumé était toujours en garde à vue dimanche. La police n'a pas précisé son identité, tandis que les médias britanniques affirment qu'il s'agit de Khairi Saadallah, 25 ans, et mettent sa santé mentale en cause. L'homme était soupçonné de vouloir se rendre en Syrie, possiblement pour rejoindre un groupe terroriste. Les services de renseignement britanniques n'ont cependant pas trouvé trace d'une quelconque menace et l'enquête a été classée. Les enquêteurs pensent que l'auteur a agi seul et l'acte est considéré comme terroriste. (Belga)