Interrogé par les journalistes sur "l'état" des deux blessés hospitalisés, le chef du gouvernement a répondu: "Leurs vies ne sont pas en danger, dieu merci". (Belga)

Interrogé par les journalistes sur "l'état" des deux blessés hospitalisés, le chef du gouvernement a répondu: "Leurs vies ne sont pas en danger, dieu merci". (Belga)