Six personnes ont été hospitalisées après l'attaque, menée apparemment par un homme isolé dont on ignore les motivations, selon les mêmes sources. "L'un des victimes est décédée", a annoncé à l'AFP Frank Chang, de la brigade criminelle de Vancouver, indiquant ne pas connaître à ce stade les identités de toutes les victimes. En début d'après-midi, plusieurs personnes ont été poignardées à l'intérieur et à proximité d'une bibliothèque publique, avait annoncé la gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un tweet. La chaîne CTV montrait samedi soir une vidéo présentée comme l'arrestation du suspect, qui semble se poignarder lui-même la jambe avant de s'écrouler et d'être arrêté par plusieurs policiers. La police a estimé que le suspect avait agi seul et qu'il n'y avait plus de danger pour le public. Les autorités ont indiqué être à la recherche d'autres victimes éventuelles. Un témoin, Sheila Dyson, a dit à la chaîne CTV avoir vu un homme poignarder une femme. Selon elle, il ne semblait pas y avoir de rapport entre les victimes et l'agresseur semblait frapper "au hasard". (Belga)

Six personnes ont été hospitalisées après l'attaque, menée apparemment par un homme isolé dont on ignore les motivations, selon les mêmes sources. "L'un des victimes est décédée", a annoncé à l'AFP Frank Chang, de la brigade criminelle de Vancouver, indiquant ne pas connaître à ce stade les identités de toutes les victimes. En début d'après-midi, plusieurs personnes ont été poignardées à l'intérieur et à proximité d'une bibliothèque publique, avait annoncé la gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un tweet. La chaîne CTV montrait samedi soir une vidéo présentée comme l'arrestation du suspect, qui semble se poignarder lui-même la jambe avant de s'écrouler et d'être arrêté par plusieurs policiers. La police a estimé que le suspect avait agi seul et qu'il n'y avait plus de danger pour le public. Les autorités ont indiqué être à la recherche d'autres victimes éventuelles. Un témoin, Sheila Dyson, a dit à la chaîne CTV avoir vu un homme poignarder une femme. Selon elle, il ne semblait pas y avoir de rapport entre les victimes et l'agresseur semblait frapper "au hasard". (Belga)