Avant que le président de la cour n'explique la procédure aux jurés, la parole a été donnée à l'accusé. "Je regrette sincèrement", a-t-il déclaré avant de se rassoir. Depuis le début de son procès, Arnaud Dubois reconnait le meurtre de Maud Lebeau. Il a déclaré au premier jour de son procès qu'il ne voulait pas la tuer, qu'il n'avait jamais voulu en arriver là et qu'il ignorait ce qui s'était passé dans sa tête au moment des faits. Arnaud Dubois est souvent décrit comme un garçon difficile, agressif et grossier. Il souffre notamment d'un léger retard mental ainsi que d'une addiction à l'alcool et aux stupéfiants. D'après les experts, si Arnaud Dubois présente un danger social, il découle de sa situation affective. Arnaud Dubois ne reproduirait pas des faits similaires à ceux pour lesquels il est accusé mais il pourrait commettre n'importe quelle infraction étant donné que suivre les règles en société ne fait pas partie de son fonctionnement. Après avoir entendu tous les témoins (enquêteurs, experts, proches de la victime et de l'accusé, etc) durant quatre jours, le jury doit à présent déterminer si Arnaud Dubois est coupable ou non du meurtre qu'on lui reproche. (Belga)

Avant que le président de la cour n'explique la procédure aux jurés, la parole a été donnée à l'accusé. "Je regrette sincèrement", a-t-il déclaré avant de se rassoir. Depuis le début de son procès, Arnaud Dubois reconnait le meurtre de Maud Lebeau. Il a déclaré au premier jour de son procès qu'il ne voulait pas la tuer, qu'il n'avait jamais voulu en arriver là et qu'il ignorait ce qui s'était passé dans sa tête au moment des faits. Arnaud Dubois est souvent décrit comme un garçon difficile, agressif et grossier. Il souffre notamment d'un léger retard mental ainsi que d'une addiction à l'alcool et aux stupéfiants. D'après les experts, si Arnaud Dubois présente un danger social, il découle de sa situation affective. Arnaud Dubois ne reproduirait pas des faits similaires à ceux pour lesquels il est accusé mais il pourrait commettre n'importe quelle infraction étant donné que suivre les règles en société ne fait pas partie de son fonctionnement. Après avoir entendu tous les témoins (enquêteurs, experts, proches de la victime et de l'accusé, etc) durant quatre jours, le jury doit à présent déterminer si Arnaud Dubois est coupable ou non du meurtre qu'on lui reproche. (Belga)