Les plus anciens se souviennent des controverses - y compris dans Le Vif/L'Express - qui ont accompagné l'exercice de la compétence de l'Egalité des chances par la vice-Première ministre Joëlle Milquet (CDH), son intérêt pour les accommodements raisonnables (dispositif québécois permettant d'adapter une règle pour éviter une discrimination) et de l'accouchement difficile des Assises de l'interculturalité. Lancée en 2009, achevée en 2010, cette thérapie de groupe - de groupes culturels, selon la terminologie de l'époque - opposait systématiquement la société majoritaire à des minorités ethniques et religieuses en souffrance.
...