La cour et le jury ont suivi le réquisitoire de l'avocate générale, en prononçant une peine de 15 ans de prison à l'encontre de Mourad Harrouchy pour le meurtre de Dimitri Lueya. Ils ont reconnu des circonstances atténuantes au coupable, notamment son jeune âge, l'absence de casier judiciaire dans son chef et ses regrets sincères. Ils ont néanmoins rappelé la gravité des faits, l'auteur s'étant muni d'un couteau et ayant porté atteinte à l'intégrité physique d'autrui pour un motif futile, ainsi que le trouble causé à l'ordre public. Quelques heures plus tôt, jeudi en fin d'après-midi, le jury a reconnu Mourad Harrouchy, âgé de 22 ans, coupable d'un meurtre, comme requis par l'avocate générale et par la partie civile. Le jury a tenu compte de l'arme utilisée, de la localisation du coup mortel mais aussi de la personnalité impulsive du jeune homme. Il a écarté la thèse des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, plaidée par la défense. (Belga)

La cour et le jury ont suivi le réquisitoire de l'avocate générale, en prononçant une peine de 15 ans de prison à l'encontre de Mourad Harrouchy pour le meurtre de Dimitri Lueya. Ils ont reconnu des circonstances atténuantes au coupable, notamment son jeune âge, l'absence de casier judiciaire dans son chef et ses regrets sincères. Ils ont néanmoins rappelé la gravité des faits, l'auteur s'étant muni d'un couteau et ayant porté atteinte à l'intégrité physique d'autrui pour un motif futile, ainsi que le trouble causé à l'ordre public. Quelques heures plus tôt, jeudi en fin d'après-midi, le jury a reconnu Mourad Harrouchy, âgé de 22 ans, coupable d'un meurtre, comme requis par l'avocate générale et par la partie civile. Le jury a tenu compte de l'arme utilisée, de la localisation du coup mortel mais aussi de la personnalité impulsive du jeune homme. Il a écarté la thèse des coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, plaidée par la défense. (Belga)