Le jury d'assises de Bruxelles a acquitté, lundi en fin d'après-midi, Charles Sital du meurtre de son voisin, Jean-Pierre Michiels. Mais il l'a reconnu coupable de fraude informatique et d'abus de confiance pour avoir utilisé sa carte bancaire. Le 1er avril 2016 vers 10h30, Charles Sital avait appelé les secours, affirmant avoir découvert son voisin mort dans son appartement, avenue Général Médecin Derache à Ixelles. Ce dernier, Jean-Pierre Michiels, était âgé de 66 ans. Il était atteint d'ostéoporose et se déplaçait avec un déambulateur. Ce sont Charles Sital et sa compagne qui s'occupaient de faire ses courses et de lui préparer à manger. La victime leur remettait régulièrement sa carte bancaire lorsque ceux-ci devaient effectuer des achats pour elle. Le médecin du SMUR avait conclu à une mort naturelle de la victime suite à un arrêt cardio-respiratoire. Mais le préposé de la morgue avait très vite rappelé la police, faisant part de traces de lacération observables autour du cou de la victime. Après plusieurs mois d'investigations complémentaires, Charles Sital avait été inculpé du meurtre de Jean-Pierre Michiels, notamment après que la police ait découvert qu'il avait fait d'importants retraits d'argent avec la carte bancaire de celui-ci, juste après son décès. (Belga)