La date et le programme de cette première cession du Conseil de sécurité en 2019 ne sont pas encore connue, mais Charles Michel s'est engagé à y participer. Dans son allocution devant l'assemblée générale des Nations unies, jeudi à New York, il a appuyé l'engagement de la Belgique dans les négociations internationales et pour une approche multilatérale. La Belgique a été choisie en juin par 181 états membres sur 193 en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Le pays se trouvera dès lors au coeur des Nations unies, l'organe étant responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Les cinq membres permanents du Conseil que sont les Etats-Unis, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni et la France, jouissent d'un droit de veto. C'est la 6e fois que la Belgique rejoint ce club restreint. La présidence du Conseil de sécurité est tournante et la Belgique l'endossera en février 2020. (Belga)

La date et le programme de cette première cession du Conseil de sécurité en 2019 ne sont pas encore connue, mais Charles Michel s'est engagé à y participer. Dans son allocution devant l'assemblée générale des Nations unies, jeudi à New York, il a appuyé l'engagement de la Belgique dans les négociations internationales et pour une approche multilatérale. La Belgique a été choisie en juin par 181 états membres sur 193 en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Le pays se trouvera dès lors au coeur des Nations unies, l'organe étant responsable du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Les cinq membres permanents du Conseil que sont les Etats-Unis, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni et la France, jouissent d'un droit de veto. C'est la 6e fois que la Belgique rejoint ce club restreint. La présidence du Conseil de sécurité est tournante et la Belgique l'endossera en février 2020. (Belga)