Ces migrants en transit se trouvaient dans un conteneur pour vrac rempli de billes de polyéthylène. Ils y auraient passé plus d'une journée. Le conducteur qui a récupéré le conteneur sur le quai a remarqué que l'un des scellés n'était plus sécurisé. Les cinq personnes découvertes par la police maritime proviennent de Tunisie, de Syrie et de Libye. Elles essaient régulièrement de se rendre au Royaume-Uni. (Belga)