Dans la nuit de lundi à mardi, l'équipage a secouru 34 personnes, après être venu en aide à 50 autres dimanche. Mais ni l'Italie ni Malte n'ont jusqu'ici permis au bateau d'amarrer chez eux. La femme enceinte et son époux ont été accueillis pour des raisons de santé. L'ONG a à nouveau appelé à trouver une solution d'accueil pour les 82 autres rescapés. (Belga)