Un premier groupe de 158 personnes, des Tunisiens et des ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne âgés -- à l'exception de deux bébés -- de 15 à 37 ans, a été ramené à terre, selon un communiqué du ministère. Ils étaient partis dans la nuit de jeudi à vendredi de Sidi Mansour (est) dans la région de Sfax, importante zone de départs clandestins vers l'Italie. Le même jour, la marine a secouru 104 migrants âgés de 15 à 40 ans, de nationalités tunisiennes, marocaines, soudanaises, égyptiennes ou ghanéennes, qui étaient partis du port libyen de Zouara. Ils ont également été secourus au large de Sfax. Le ministère tunisien de l'Intérieur avait par ailleurs fait état de l'arrestation la veille, dans plusieurs régions tunisiennes, de 219 personnes pour tentative d'émigration clandestine. Certains étaient à bord de bateaux quand d'autres étaient soupçonnés d'avoir préparé leur départ. (Belga)

Un premier groupe de 158 personnes, des Tunisiens et des ressortissants de pays d'Afrique subsaharienne âgés -- à l'exception de deux bébés -- de 15 à 37 ans, a été ramené à terre, selon un communiqué du ministère. Ils étaient partis dans la nuit de jeudi à vendredi de Sidi Mansour (est) dans la région de Sfax, importante zone de départs clandestins vers l'Italie. Le même jour, la marine a secouru 104 migrants âgés de 15 à 40 ans, de nationalités tunisiennes, marocaines, soudanaises, égyptiennes ou ghanéennes, qui étaient partis du port libyen de Zouara. Ils ont également été secourus au large de Sfax. Le ministère tunisien de l'Intérieur avait par ailleurs fait état de l'arrestation la veille, dans plusieurs régions tunisiennes, de 219 personnes pour tentative d'émigration clandestine. Certains étaient à bord de bateaux quand d'autres étaient soupçonnés d'avoir préparé leur départ. (Belga)