La haute juridiction s'est opposée jeudi à la volonté de l'administration républicaine de supprimer un programme baptisé DACA, adopté en 2012 par le président démocrate Barack Obama pour protéger environ 700.000 jeunes migrants de l'expulsion, sans qu'ils n'obtiennent toutefois la nationalité américaine. "La Cour suprême nous a demandé de représenter DACA, rien n'est gagné ou perdu", a indiqué le président Trump sur Twitter. "Nous allons bientôt soumettre de nouveaux documents qui sont conformes à l'arrêt de la Cour suprême et aux requêtes faites hier. J'ai toujours voulu mieux prendre soin des bénéficiaires du DACA que les démocrates paresseux, mais ils refusent de négocier depuis deux ans. Ils ont laisser tomber le DACA", a-t-il ajouté. Bien que la Cour ait jugé "capricieuse" et "arbitraire" la volonté de Trump de mettre fin au programme DACA, la juridiction a donné la possibilité à l'administration républicaine de fournir une explication plus détaillée des raisons pour lesquelles ce programme devrait prendre fin. Démocrates et Républicains ont déjà essayé à plusieurs reprises de parvenir à un accord sur le DACA, mais en vain... Lors de l'arrêt des activités gouvernementales aux Etats-Unis en 2019, un accord entre les deux partis semblait se profiler. Celui-ci prévoyait de coupler la protection des "Dreamers" au financement du mur voulu par Trump à la frontière mexicaine, mais il est finalement tombé à l'eau. (Belga)

La haute juridiction s'est opposée jeudi à la volonté de l'administration républicaine de supprimer un programme baptisé DACA, adopté en 2012 par le président démocrate Barack Obama pour protéger environ 700.000 jeunes migrants de l'expulsion, sans qu'ils n'obtiennent toutefois la nationalité américaine. "La Cour suprême nous a demandé de représenter DACA, rien n'est gagné ou perdu", a indiqué le président Trump sur Twitter. "Nous allons bientôt soumettre de nouveaux documents qui sont conformes à l'arrêt de la Cour suprême et aux requêtes faites hier. J'ai toujours voulu mieux prendre soin des bénéficiaires du DACA que les démocrates paresseux, mais ils refusent de négocier depuis deux ans. Ils ont laisser tomber le DACA", a-t-il ajouté. Bien que la Cour ait jugé "capricieuse" et "arbitraire" la volonté de Trump de mettre fin au programme DACA, la juridiction a donné la possibilité à l'administration républicaine de fournir une explication plus détaillée des raisons pour lesquelles ce programme devrait prendre fin. Démocrates et Républicains ont déjà essayé à plusieurs reprises de parvenir à un accord sur le DACA, mais en vain... Lors de l'arrêt des activités gouvernementales aux Etats-Unis en 2019, un accord entre les deux partis semblait se profiler. Celui-ci prévoyait de coupler la protection des "Dreamers" au financement du mur voulu par Trump à la frontière mexicaine, mais il est finalement tombé à l'eau. (Belga)