Jusqu'ici, 350 personnes peuvent trouver un toit, chaque jour dans le bâtiment E du complexe immobilier géré par Citydev mais, selon la Plateforme citoyenne, on arrive à saturation. Quelque 100 à 150 personnes doivent régulièrement passer la nuit dehors dans la zone du canal, du Parc Maximilien et de la Gare du nord. La nouvelle convention temporaire intègre deux étages du bâtiment F. Ceux-ci devraient être opérationnels d'ici une dizaine de jours. La Ville de Bruxelles est soutenue financièrement par la Région bruxelloise à hauteur de 650.000 euros dans les coûts d'exploitation de la Porte d'Ulysse pour l'année 2020. La convention a été prolongée à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Selon le bourgmestre de la Ville Philippe Close, "ce devrait être une des dernières prolongations". La Région bruxelloise planche activement sur une formule alternative. (Belga)

Jusqu'ici, 350 personnes peuvent trouver un toit, chaque jour dans le bâtiment E du complexe immobilier géré par Citydev mais, selon la Plateforme citoyenne, on arrive à saturation. Quelque 100 à 150 personnes doivent régulièrement passer la nuit dehors dans la zone du canal, du Parc Maximilien et de la Gare du nord. La nouvelle convention temporaire intègre deux étages du bâtiment F. Ceux-ci devraient être opérationnels d'ici une dizaine de jours. La Ville de Bruxelles est soutenue financièrement par la Région bruxelloise à hauteur de 650.000 euros dans les coûts d'exploitation de la Porte d'Ulysse pour l'année 2020. La convention a été prolongée à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Selon le bourgmestre de la Ville Philippe Close, "ce devrait être une des dernières prolongations". La Région bruxelloise planche activement sur une formule alternative. (Belga)