Selon le HCR, 51 autres migrants, dont des femmes et des enfants, ont été secourus par un navire commercial avant d'être remis aux garde-côtes libyens. A leur arrivée à Tripoli, les survivants ont été conduits dans les centres de détention de migrants, a ajouté la même source. En pleine crise du nouveau coronavirus, Malte et l'Italie ont officiellement fermé leurs ports aux migrants, une décision dénoncée par les ONG de défense des migrants. Le beau temps favorise toutefois les départs de migrants de Libye, pays déchiré par la guerre et une instabilité chronique depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains. Des centaines d'entre eux meurent tous les ans en traversant dans des conditions extrêmes la Méditerranée vers l'Italie. (Belga)

Selon le HCR, 51 autres migrants, dont des femmes et des enfants, ont été secourus par un navire commercial avant d'être remis aux garde-côtes libyens. A leur arrivée à Tripoli, les survivants ont été conduits dans les centres de détention de migrants, a ajouté la même source. En pleine crise du nouveau coronavirus, Malte et l'Italie ont officiellement fermé leurs ports aux migrants, une décision dénoncée par les ONG de défense des migrants. Le beau temps favorise toutefois les départs de migrants de Libye, pays déchiré par la guerre et une instabilité chronique depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains. Des centaines d'entre eux meurent tous les ans en traversant dans des conditions extrêmes la Méditerranée vers l'Italie. (Belga)