Le bateau de l'armateur Maersk a porté secours à 113 migrants vendredi soir en mer méditerranée. Le bateau attendait depuis lors sans succès l'autorisation de rallier les côtes italiennes. Mateo Salvini, le ministre de l'Intérieur qui est également le leader de la formation d'extrême droite La Ligue, souhaite exclure toutes les organisations humanitaires des ports italiens. Ainsi, le navire allemand Lifeline, qui transporte 230 migrants, attend depuis jeudi la permission de jeter l'ancre en Italie ou à Malte. (Belga)

Le bateau de l'armateur Maersk a porté secours à 113 migrants vendredi soir en mer méditerranée. Le bateau attendait depuis lors sans succès l'autorisation de rallier les côtes italiennes. Mateo Salvini, le ministre de l'Intérieur qui est également le leader de la formation d'extrême droite La Ligue, souhaite exclure toutes les organisations humanitaires des ports italiens. Ainsi, le navire allemand Lifeline, qui transporte 230 migrants, attend depuis jeudi la permission de jeter l'ancre en Italie ou à Malte. (Belga)