"Nous sommes prêts à emmener tous les migrants avec nos garde-côtes dans un port espagnol", indique l'Italie. Le gouvernement espagnol avait proposé d'accueillir le navire, qui se trouve en Méditerranée depuis 20 jours, dans les ports espagnols les plus proches, soit Majorque et Minorque, dans les Baléares. L'ONG Proactiva Open Arms avait toutefois refusé l'offre, jugeant "absolument irréalisable" de rallier les ports proposés à cause de l'"urgence humanitaire". "Nous ne pouvons pas entreprendre un voyage de trois jours dans l'état où nous sommes." Neuf personnes doivent être évacuées pour des raisons médicales. Il restera ensuite encore 98 migrants à bord. (Belga)