Selon la communication du bureau européen, il va fournir à court terme 150 "unités d'accueil" pour que la capacité d'accueil de Fedasil soit augmentée. Il s'agit de containers habitables, selon le cabinet de Sammy Mahdi. Dans un second temps et en fonction des besoins, d'autres containers pourraient s'y ajouter. Le bureau EASO parle ainsi de soutenir la création d'un "centre d'accueil d'urgence modulaire", si cela s'avère nécessaire, avec potentiellement 250 containers supplémentaires ainsi que le personnel adéquat pour traiter des demandes d'asile. L'agence pourrait libérer jusqu'à 100 personnes pour soutenir Fedasil, dont des interprètes, des experts en gestion de sites, en information, des travailleurs sociaux, des experts en protection de l'enfance, et une personne spécialisée dans la conception de centres d'accueil. A court terme, ce sont 46 personnes qui vont arriver en soutien, dont 25 interprètes. La demande vient de la Belgique, et le financement est quant à lui européen. "Contrôler et gérer la migration est un défi européen", commente jeudi Sammy Mahdi. (Belga)

Selon la communication du bureau européen, il va fournir à court terme 150 "unités d'accueil" pour que la capacité d'accueil de Fedasil soit augmentée. Il s'agit de containers habitables, selon le cabinet de Sammy Mahdi. Dans un second temps et en fonction des besoins, d'autres containers pourraient s'y ajouter. Le bureau EASO parle ainsi de soutenir la création d'un "centre d'accueil d'urgence modulaire", si cela s'avère nécessaire, avec potentiellement 250 containers supplémentaires ainsi que le personnel adéquat pour traiter des demandes d'asile. L'agence pourrait libérer jusqu'à 100 personnes pour soutenir Fedasil, dont des interprètes, des experts en gestion de sites, en information, des travailleurs sociaux, des experts en protection de l'enfance, et une personne spécialisée dans la conception de centres d'accueil. A court terme, ce sont 46 personnes qui vont arriver en soutien, dont 25 interprètes. La demande vient de la Belgique, et le financement est quant à lui européen. "Contrôler et gérer la migration est un défi européen", commente jeudi Sammy Mahdi. (Belga)