Les policiers locaux avaient repéré mercredi soir aux alentours de 23h00 une voiture immatriculée en Allemagne. Lors d'un contrôle, il s'est avéré que des canots pneumatiques, des moteurs hors-bord, du carburant et des gilets de sauvetage se trouvaient dans la voiture. Le chauffeur, un homme d'origine syrienne vivant en Allemagne, a été arrêté. "A intervalles réguliers, de petits bateaux chargés de réfugiés quittent la côte française, essayant de rejoindre le Royaume-Uni de cette manière", a expliqué la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. "Ces bateaux proviennent souvent d'Allemagne et sont amenés en France via la Belgique par les organisations criminelles. Ces derniers mois, des véhicules ont souvent été interceptés à bord desquels se trouvaient des bateaux pneumatiques, des moteurs hors-bord et des accessoires." Mercredi matin, un bateau avec 49 réfugiés à son bord, pour la plupart vietnamiens, a tenté la traversée vers le Royaume-Uni avant de rencontrer des problèmes. La police maritime les a récupérés avant de les amener à Nieuport. Certains d'entre eux souffraient d'hypothermie. (Belga)

Les policiers locaux avaient repéré mercredi soir aux alentours de 23h00 une voiture immatriculée en Allemagne. Lors d'un contrôle, il s'est avéré que des canots pneumatiques, des moteurs hors-bord, du carburant et des gilets de sauvetage se trouvaient dans la voiture. Le chauffeur, un homme d'origine syrienne vivant en Allemagne, a été arrêté. "A intervalles réguliers, de petits bateaux chargés de réfugiés quittent la côte française, essayant de rejoindre le Royaume-Uni de cette manière", a expliqué la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. "Ces bateaux proviennent souvent d'Allemagne et sont amenés en France via la Belgique par les organisations criminelles. Ces derniers mois, des véhicules ont souvent été interceptés à bord desquels se trouvaient des bateaux pneumatiques, des moteurs hors-bord et des accessoires." Mercredi matin, un bateau avec 49 réfugiés à son bord, pour la plupart vietnamiens, a tenté la traversée vers le Royaume-Uni avant de rencontrer des problèmes. La police maritime les a récupérés avant de les amener à Nieuport. Certains d'entre eux souffraient d'hypothermie. (Belga)