Le beau temps qui caractérise ce début de long week-end de l'Ascension a poussé certains à se rendre à la mer pendant une journée et ce malgré l'interdiction. Mais cela reste très calme pour le moment. A Blankenberge, une poignée de touristes wallons d'un jour ont été refoulés mais il n'est pas question d'afflux. C'est également calme dans les autres stations balnéaires plus à l'ouest, explique la responsable presse. "Nous continuons à patrouiller et à contrôler mais l'accent est mis sur la prévention. Comme nous ne pouvons plus contrôler les déplacements non-essentiels, nous nous concentrons donc sur le respect de la distanciation sociale. Six équipes sont sur le terrain dont trois équipes spéciales corona qui y veilleront", ajoute Ine Deburchgraeve. (Belga)

Le beau temps qui caractérise ce début de long week-end de l'Ascension a poussé certains à se rendre à la mer pendant une journée et ce malgré l'interdiction. Mais cela reste très calme pour le moment. A Blankenberge, une poignée de touristes wallons d'un jour ont été refoulés mais il n'est pas question d'afflux. C'est également calme dans les autres stations balnéaires plus à l'ouest, explique la responsable presse. "Nous continuons à patrouiller et à contrôler mais l'accent est mis sur la prévention. Comme nous ne pouvons plus contrôler les déplacements non-essentiels, nous nous concentrons donc sur le respect de la distanciation sociale. Six équipes sont sur le terrain dont trois équipes spéciales corona qui y veilleront", ajoute Ine Deburchgraeve. (Belga)