M. Obama doit rencontrer le président de la République Prokopis Pavlopoulos puis le Premier ministre Alexis Tsipras, avant une conférence de presse avec ce dernier. Mercredi, il se rendra à l'Acropole puis prononcera un discours sur les défis de la mondialisation, avant de rallier Berlin. Le président américain, détendu et souriant, a été accueilli en grande pompe par le ministre grec de la Défense Panos Kammenos, leader également du petit parti souverainiste des Grecs Indépendants Anel, qui participe à la coalition gouvernementale. Il s'agit du premier voyage d'un président américain en Grèce depuis dix-sept ans, Bill Clinton avait visité Athènes en 1999. Le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras a qualifié cette visite de "majeure", espérant que le président américain sortant influence les Européens, créanciers de la Grèce avec le FMI, en faveur d'un allègement de la dette publique, le fardeau de l'économie grecque. (Belga)

M. Obama doit rencontrer le président de la République Prokopis Pavlopoulos puis le Premier ministre Alexis Tsipras, avant une conférence de presse avec ce dernier. Mercredi, il se rendra à l'Acropole puis prononcera un discours sur les défis de la mondialisation, avant de rallier Berlin. Le président américain, détendu et souriant, a été accueilli en grande pompe par le ministre grec de la Défense Panos Kammenos, leader également du petit parti souverainiste des Grecs Indépendants Anel, qui participe à la coalition gouvernementale. Il s'agit du premier voyage d'un président américain en Grèce depuis dix-sept ans, Bill Clinton avait visité Athènes en 1999. Le gouvernement de gauche d'Alexis Tsipras a qualifié cette visite de "majeure", espérant que le président américain sortant influence les Européens, créanciers de la Grèce avec le FMI, en faveur d'un allègement de la dette publique, le fardeau de l'économie grecque. (Belga)