Avec une majorité de 521 voix des 1.001 délégués appelés à voter, Armin Laschet devance Friedrich Merz (466 voix), rival historique de la chancelière et favorable à un coup de barre à droite, selon les résultats d'un scrutin interne, et se positionne en vue de mener le camp conservateur aux élections générales en septembre. (Belga)

Avec une majorité de 521 voix des 1.001 délégués appelés à voter, Armin Laschet devance Friedrich Merz (466 voix), rival historique de la chancelière et favorable à un coup de barre à droite, selon les résultats d'un scrutin interne, et se positionne en vue de mener le camp conservateur aux élections générales en septembre. (Belga)