"La situation du prince Joachim est toujours stable. Le prince a heureusement été pris en charge à temps par des professionnels et va bien compte tenu des circonstances", a déclaré à la mi-journée une porte-parole du palais à l'agence danoise de presse Ritzau. Joachim, 51 ans, passait ses vacances en famille dans le château de Cayx dans le sud-ouest de la France, une propriété de la famille royale danoise située dans le département du Lot, lorsqu'il a été victime d'un caillot de sang dans le cerveau. Contrairement à la version initiale des médias danois affirmant qu'il avait été héliporté, le fils cadet de la reine Margrethe II a été conduit en ambulance à l'hôpital universitaire de Toulouse, à 130 kilomètres du château, a précisé la cour royale. Quant à la durée de l'hospitalisation, "il est trop tôt pour dire quelque chose à l'heure actuelle", a dit la porte-parole Lene Balleby. Le prince venait de rencontrer des journalistes français de la Dépêche du midi vendredi après-midi, ont raconté ces derniers, décrivant une interview "détendue". Joachim, dont le père Henrik de Danemark était d'origine française, est le frère cadet du prince héritier Frederik, appelé à succéder à sa mère, âgée de 80 ans. Il a deux fils d'une première union, Nikolai, 20 ans, et Felix, 18 ans et a deux autres enfants avec la princesse Marie, également d'origine française: Henrik, onze ans, et Athena, huit ans. Colonel de réserve, il vient de passer une année de formation à Paris au Centre des Hautes études militaires (CHEM) et à l'Institut des Hautes études de la Défense nationale (IHEDN) à l'École militaire. Il devait prendre ses fonctions à la rentrée en tant qu'attaché de défense à l'ambassade du Danemark à Paris. Joachim n'est plus que sixième dans l'ordre d'accession au trône depuis la naissance des quatre enfants de son grand frère et n'a donc quasiment aucune chance de régner. (Belga)

"La situation du prince Joachim est toujours stable. Le prince a heureusement été pris en charge à temps par des professionnels et va bien compte tenu des circonstances", a déclaré à la mi-journée une porte-parole du palais à l'agence danoise de presse Ritzau. Joachim, 51 ans, passait ses vacances en famille dans le château de Cayx dans le sud-ouest de la France, une propriété de la famille royale danoise située dans le département du Lot, lorsqu'il a été victime d'un caillot de sang dans le cerveau. Contrairement à la version initiale des médias danois affirmant qu'il avait été héliporté, le fils cadet de la reine Margrethe II a été conduit en ambulance à l'hôpital universitaire de Toulouse, à 130 kilomètres du château, a précisé la cour royale. Quant à la durée de l'hospitalisation, "il est trop tôt pour dire quelque chose à l'heure actuelle", a dit la porte-parole Lene Balleby. Le prince venait de rencontrer des journalistes français de la Dépêche du midi vendredi après-midi, ont raconté ces derniers, décrivant une interview "détendue". Joachim, dont le père Henrik de Danemark était d'origine française, est le frère cadet du prince héritier Frederik, appelé à succéder à sa mère, âgée de 80 ans. Il a deux fils d'une première union, Nikolai, 20 ans, et Felix, 18 ans et a deux autres enfants avec la princesse Marie, également d'origine française: Henrik, onze ans, et Athena, huit ans. Colonel de réserve, il vient de passer une année de formation à Paris au Centre des Hautes études militaires (CHEM) et à l'Institut des Hautes études de la Défense nationale (IHEDN) à l'École militaire. Il devait prendre ses fonctions à la rentrée en tant qu'attaché de défense à l'ambassade du Danemark à Paris. Joachim n'est plus que sixième dans l'ordre d'accession au trône depuis la naissance des quatre enfants de son grand frère et n'a donc quasiment aucune chance de régner. (Belga)