Le cirque, officiellement nommé Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus, à la suite de plusieurs fusions, a expliqué qu'il ne survivait plus financièrement, en raison de l'augmentation des coûts et du déclin des ventes de billets, surtout depuis qu'il avait été forcé en 2015 par les défenseurs des animaux de retirer les éléphants qui étaient le clou de son spectacle. A son ouverture, le cirque Barnum, circulant à travers les Etats-Unis, était célèbre non seulement pour son spectacle mais aussi pour ses "curiosités". En effet, P.T. Barnum, surnommé le "prince des charlatans", n'hésite pas à exhiber des géants d'Islande, des femmes de Patagonie, des nains, des serpents de mer... Il présente même une "sirène des Fidji" qui est en réalité un torse de singe cousu à une queue de poisson. Côté spectacle, Barnum aura inauguré le cirque à trois pistes, et aura été un des premiers à utiliser l'électricité. A ce jour, le Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus reste le plus grand cirque du monde. Les défenseurs des animaux se sont félicités de l'annonce de sa décision, y voyant un exemple pour "les grands cirques qui font encore souffrir des animaux" et "un signe des temps qui changent", selon l'association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). Le Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus se rendra encore dans 30 villes différentes des Etats-Unis cette année, avant son spectacle final le 21 mai à Uniondale, près de New York. (Belga)

Le cirque, officiellement nommé Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus, à la suite de plusieurs fusions, a expliqué qu'il ne survivait plus financièrement, en raison de l'augmentation des coûts et du déclin des ventes de billets, surtout depuis qu'il avait été forcé en 2015 par les défenseurs des animaux de retirer les éléphants qui étaient le clou de son spectacle. A son ouverture, le cirque Barnum, circulant à travers les Etats-Unis, était célèbre non seulement pour son spectacle mais aussi pour ses "curiosités". En effet, P.T. Barnum, surnommé le "prince des charlatans", n'hésite pas à exhiber des géants d'Islande, des femmes de Patagonie, des nains, des serpents de mer... Il présente même une "sirène des Fidji" qui est en réalité un torse de singe cousu à une queue de poisson. Côté spectacle, Barnum aura inauguré le cirque à trois pistes, et aura été un des premiers à utiliser l'électricité. A ce jour, le Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus reste le plus grand cirque du monde. Les défenseurs des animaux se sont félicités de l'annonce de sa décision, y voyant un exemple pour "les grands cirques qui font encore souffrir des animaux" et "un signe des temps qui changent", selon l'association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). Le Ringling Bros. and Barnum and Bailey Circus se rendra encore dans 30 villes différentes des Etats-Unis cette année, avant son spectacle final le 21 mai à Uniondale, près de New York. (Belga)