Il y a deux ans, les frais d'itinérance (roaming) avaient déjà disparu au sein de l'Union européenne. Il ne faut ainsi plus débourser davantage d'argent pour appeler, envoyer un SMS ou surfer sur internet via la 4G depuis l'étranger que depuis la Belgique. Par contre, téléphoner ou envoyer un message à l'étranger en se trouvant dans le pays allait toujours de pair avec des surcoûts "excessifs". Au sein de l'Espace économique européen (EEE, soit les 28 États membres de l'Union européenne, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège), cela peut atteindre parfois jusqu'à plus d'un euro par minute, illustre l'IBPT. Ces frais-là seront plafonnés dès mercredi prochain. Les opérateurs ne pourront ainsi en principe facturer qu'un maximum de 19 cents par minute ou de 6 cents par SMS (hors TVA). Ces plafonds tarifaires s'appliquent uniquement aux clients résidentiels. "Cela devrait réduire considérablement l'anomalie que constitue la différence de prix (beaucoup) plus grande d'un appel d'un numéro belge depuis la Belgique vers la Pologne par rapport à un appel, par exemple, d'un numéro belge depuis les Pays-Bas vers la Pologne (en situation d'itinérance)", selon le régulateur des télécoms. (Belga)