Selon la cellule d'action routière (CAR), "tous les moyens conventionnels en personnel et en matériel du Service Public de Wallonie restent mobilisés pour assurer au maximum la sécurité des usagers et maintenir de bonnes conditions de circulation sur les voiries régionales". Elle appelle toutefois les usagers de la route à redoubler de prudence, en particulier sur le réseau secondaire.

"Tous les automobilistes sont invités à adapter leur vitesse, éviter toute manoeuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses", indique la CAR.

Le Centre Régional de Crise de Wallonie, le centre Perex et la Police Fédérale de la Route recommandent également aux usagers, avant tout départ, de se renseigner quant aux conditions de circulation sur le réseau wallon (http://trafiroutes.wallonie.be ou http://www.inforoutes.be).

La neige provoque des accidents et immobilise les automobilistes en région liégeoise

Les chutes de neige ont provoqué des accidents de la route ainsi que de nombreux embarras de circulation lundi matin, a constaté l'agence Belga.

La neige a commencé à tomber, peu après 9h00 lundi matin, sur l'ensemble de la région liégeoise. De nombreux automobilistes ont, dès lors, eu quelques difficultés à se déplacer sur les routes tant le nombre d'embouteillages était important.

En l'espace de quelques heures, les accidents se sont multipliés sur l'E40, causant ainsi de nombreux embarras de circulation. La Cellule d'Action Routière a d'ailleurs recommandé aux conducteurs de redoubler de prudence s'ils devaient emprunter le réseau routier. "Tous les automobilistes sont invités à adapter leur vitesse, éviter toute manoeuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses", a indiqué le CAR, composé du Centre Régional de Crise de Wallonie, du centre Perex et de la police fédérale, qui précise également que tous les moyens restent mobilisés pour assurer la sécurité des usagers.

Les dépanneurs sollicités plus qu'à l'ordinaire à cause du gel

Les dépanneurs ont reçu de nombreux appels lundi matin pour des problèmes de démarrage à la suite du gel. Le VAB a constaté en matinée une hausse de 65% des appels, tandis que les sollicitations auprès de Touring étaient environ 50% plus importantes qu'un lundi ordinaire, précise l'organisation dans un communiqué.

"Deux appels sur trois concernent des problèmes de démarrage, contre 35% lors d'un jour d'hiver normal", précise une porte-parole du VAB. Des appels arrivent aussi pour des freins à main gelés ou des portières et fenêtres qui ne s'ouvrent plus.

Il est conseillé aux automobilistes de ne pas serrer le frein à main dans les prochains jours mais plutôt d'enclencher une vitesse lorsque la voiture est garée. Il est par ailleurs recommandé de ne pas dégivrer les vitres et serrures avec de l'eau chaude, pour éviter tout dommage.

Le semaine a démarré de manière "très chargée" également pour Touring, après un week-end calme. "Les lundis des mois d'hiver, la centrale d'alarme de Touring reçoit en moyenne 2.200 appels. Aujourd'hui nous enregistrons une augmentation de 50% des appels dont 80% pour des pannes liées à des problèmes de batterie", indiquait Touring en fin de matinée.

Touring s'attend à ce que son centre d'urgence reste particulièrement sollicité toute la journée. Le temps d'attente pour un dépannage lundi matin s'élevait à environ une heure et demie, soit le double que pour un lundi matin normal.

Avec des températures aussi basses, les batteries, même neuves, peuvent perdre jusqu'à 20% de leur capacité, rappelle par ailleurs l'organisation, qui préconise de vérifier l'âge de sa batterie afin d'anticiper des pannes.

Touring prévoit une augmentation des appels également mardi. "De plus en plus de personnes pratiquent le télétravail les lundis et/ou travaillent en 4/5 et restent à domicile les lundis. (...) D'autant plus qu'avec les grèves annoncées, nombreux seront contraints de prendre leur véhicule."

Selon la cellule d'action routière (CAR), "tous les moyens conventionnels en personnel et en matériel du Service Public de Wallonie restent mobilisés pour assurer au maximum la sécurité des usagers et maintenir de bonnes conditions de circulation sur les voiries régionales". Elle appelle toutefois les usagers de la route à redoubler de prudence, en particulier sur le réseau secondaire. "Tous les automobilistes sont invités à adapter leur vitesse, éviter toute manoeuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses", indique la CAR. Le Centre Régional de Crise de Wallonie, le centre Perex et la Police Fédérale de la Route recommandent également aux usagers, avant tout départ, de se renseigner quant aux conditions de circulation sur le réseau wallon (http://trafiroutes.wallonie.be ou http://www.inforoutes.be).Les chutes de neige ont provoqué des accidents de la route ainsi que de nombreux embarras de circulation lundi matin, a constaté l'agence Belga.La neige a commencé à tomber, peu après 9h00 lundi matin, sur l'ensemble de la région liégeoise. De nombreux automobilistes ont, dès lors, eu quelques difficultés à se déplacer sur les routes tant le nombre d'embouteillages était important. En l'espace de quelques heures, les accidents se sont multipliés sur l'E40, causant ainsi de nombreux embarras de circulation. La Cellule d'Action Routière a d'ailleurs recommandé aux conducteurs de redoubler de prudence s'ils devaient emprunter le réseau routier. "Tous les automobilistes sont invités à adapter leur vitesse, éviter toute manoeuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses", a indiqué le CAR, composé du Centre Régional de Crise de Wallonie, du centre Perex et de la police fédérale, qui précise également que tous les moyens restent mobilisés pour assurer la sécurité des usagers. Les dépanneurs ont reçu de nombreux appels lundi matin pour des problèmes de démarrage à la suite du gel. Le VAB a constaté en matinée une hausse de 65% des appels, tandis que les sollicitations auprès de Touring étaient environ 50% plus importantes qu'un lundi ordinaire, précise l'organisation dans un communiqué."Deux appels sur trois concernent des problèmes de démarrage, contre 35% lors d'un jour d'hiver normal", précise une porte-parole du VAB. Des appels arrivent aussi pour des freins à main gelés ou des portières et fenêtres qui ne s'ouvrent plus. Il est conseillé aux automobilistes de ne pas serrer le frein à main dans les prochains jours mais plutôt d'enclencher une vitesse lorsque la voiture est garée. Il est par ailleurs recommandé de ne pas dégivrer les vitres et serrures avec de l'eau chaude, pour éviter tout dommage.Le semaine a démarré de manière "très chargée" également pour Touring, après un week-end calme. "Les lundis des mois d'hiver, la centrale d'alarme de Touring reçoit en moyenne 2.200 appels. Aujourd'hui nous enregistrons une augmentation de 50% des appels dont 80% pour des pannes liées à des problèmes de batterie", indiquait Touring en fin de matinée.Touring s'attend à ce que son centre d'urgence reste particulièrement sollicité toute la journée. Le temps d'attente pour un dépannage lundi matin s'élevait à environ une heure et demie, soit le double que pour un lundi matin normal. Avec des températures aussi basses, les batteries, même neuves, peuvent perdre jusqu'à 20% de leur capacité, rappelle par ailleurs l'organisation, qui préconise de vérifier l'âge de sa batterie afin d'anticiper des pannes. Touring prévoit une augmentation des appels également mardi. "De plus en plus de personnes pratiquent le télétravail les lundis et/ou travaillent en 4/5 et restent à domicile les lundis. (...) D'autant plus qu'avec les grèves annoncées, nombreux seront contraints de prendre leur véhicule."