Dans la soirée du 26 mars 2021, un individu avait jeté une grenade sous une voiture garée dans le district anversois de Borgerhout. Le véhicule et quelques façades avaient été endommagés, mais personne n'avait été blessé. La police avait également trouvé un tag sur une porte de garage. Au cours de l'enquête, une trace d'ADN avait été décelée sur un composant de la grenade, qui a par la suite été comparée à l'ADN du jeune homme de 21 ans. Le suspect a été interpellé mercredi et placé sous mandat d'arrêt le lendemain par le juge d'instruction pour destruction délibérée et appartenance à une organisation criminelle. (Belga)

Dans la soirée du 26 mars 2021, un individu avait jeté une grenade sous une voiture garée dans le district anversois de Borgerhout. Le véhicule et quelques façades avaient été endommagés, mais personne n'avait été blessé. La police avait également trouvé un tag sur une porte de garage. Au cours de l'enquête, une trace d'ADN avait été décelée sur un composant de la grenade, qui a par la suite été comparée à l'ADN du jeune homme de 21 ans. Le suspect a été interpellé mercredi et placé sous mandat d'arrêt le lendemain par le juge d'instruction pour destruction délibérée et appartenance à une organisation criminelle. (Belga)