Cette demande vise Adil Öksüz, considéré par Ankara comme le chef opérationnel des putschistes. Il avait été arrêté en Turquie quelques heures après l'échec du coup de force du 15 juillet 2016, puis relâché dans d'obscures conditions, avant de disparaître. La présence de M. Oksüz en Allemagne n'a pas été publiquement confirmée de source officielle, ni en Allemagne, ni en Turquie. Selon Anadolu, la demande d'extradition a été rédigée à la demande d'un tribunal d'Ankara où M. Öksüz est jugé in absentia avec 485 autres prévenus, dans le cadre d'un des nombreux procès liés au putsch avorté. Le document a été transmis au ministère turc de la Justice, à qui il appartient de l'envoyer en l'Allemagne, d'après Anadolu. Les autorités turques accusent le prédicateur islamique Fethullah Gülen, auto-exilé aux Etats-Unis, d'avoir fomenté le putsch manqué à l'aide de la puissante confrérie qu'il dirige, ce que l'intéressé a toujours fermement nié. Selon le gouvernement turc, M. Öksüz, un professeur en théologie, était le responsable chargé d'assurer la coordination depuis la Turquie entre M. Gülen et les éléments factieux au sein de l'armée en vue de renverser le président Recep Tayyip Erdogan. Plus de 50.000 personnes ont été arrêtées en Turquie depuis le putsch manqué et plus de 100.000 limogées ou suspendues. Outre les milieux gulénistes, ces purges ont aussi frappé des opposants prokurdes, des médias critiques et des ONG. (Belga)

Cette demande vise Adil Öksüz, considéré par Ankara comme le chef opérationnel des putschistes. Il avait été arrêté en Turquie quelques heures après l'échec du coup de force du 15 juillet 2016, puis relâché dans d'obscures conditions, avant de disparaître. La présence de M. Oksüz en Allemagne n'a pas été publiquement confirmée de source officielle, ni en Allemagne, ni en Turquie. Selon Anadolu, la demande d'extradition a été rédigée à la demande d'un tribunal d'Ankara où M. Öksüz est jugé in absentia avec 485 autres prévenus, dans le cadre d'un des nombreux procès liés au putsch avorté. Le document a été transmis au ministère turc de la Justice, à qui il appartient de l'envoyer en l'Allemagne, d'après Anadolu. Les autorités turques accusent le prédicateur islamique Fethullah Gülen, auto-exilé aux Etats-Unis, d'avoir fomenté le putsch manqué à l'aide de la puissante confrérie qu'il dirige, ce que l'intéressé a toujours fermement nié. Selon le gouvernement turc, M. Öksüz, un professeur en théologie, était le responsable chargé d'assurer la coordination depuis la Turquie entre M. Gülen et les éléments factieux au sein de l'armée en vue de renverser le président Recep Tayyip Erdogan. Plus de 50.000 personnes ont été arrêtées en Turquie depuis le putsch manqué et plus de 100.000 limogées ou suspendues. Outre les milieux gulénistes, ces purges ont aussi frappé des opposants prokurdes, des médias critiques et des ONG. (Belga)