"Je regrette profondément que le président Trump n'ait pas concédé sa défaite, depuis novembre et encore hier" mercredi, a déclaré la chancelière allemande à la presse, relevant que "les doutes sur le résultat de l'élection ont été alimentés et ont créé l'atmosphère qui a rendu possible les événements" de Washington. Le Congrès a certifié l'élection de Joe Biden à la Maison Blanche après une journée d'une violence inimaginable mercredi à Washington, où des partisans de Donald Trump ont semé le chaos au sein même du Capitole, temple de la démocratie américaine. "Il est tragique que des personnes aient perdu la vie dans les événements de cette nuit mais pour moi, c'est un signe d'espoir que le Congrès ait poursuivi ses travaux dans la nuit", a ajouté Mme Merkel, dans cette déclaration prononcée avant que Donald Trump admette sa défaite et promette une "transition ordonnée". "Je suis très soulagée que nous apprenions ce matin que cette certification a eu lieu au Congrès. Joe Biden sera le prochain président. Cela signifie que les forces démocratiques ont prévalu", a fait valoir la chancelière, pour qui l'entrée en fonction du président élu et de Kamala Harris "ouvrira un nouveau chapitre dans moins de deux semaines". (Belga)

"Je regrette profondément que le président Trump n'ait pas concédé sa défaite, depuis novembre et encore hier" mercredi, a déclaré la chancelière allemande à la presse, relevant que "les doutes sur le résultat de l'élection ont été alimentés et ont créé l'atmosphère qui a rendu possible les événements" de Washington. Le Congrès a certifié l'élection de Joe Biden à la Maison Blanche après une journée d'une violence inimaginable mercredi à Washington, où des partisans de Donald Trump ont semé le chaos au sein même du Capitole, temple de la démocratie américaine. "Il est tragique que des personnes aient perdu la vie dans les événements de cette nuit mais pour moi, c'est un signe d'espoir que le Congrès ait poursuivi ses travaux dans la nuit", a ajouté Mme Merkel, dans cette déclaration prononcée avant que Donald Trump admette sa défaite et promette une "transition ordonnée". "Je suis très soulagée que nous apprenions ce matin que cette certification a eu lieu au Congrès. Joe Biden sera le prochain président. Cela signifie que les forces démocratiques ont prévalu", a fait valoir la chancelière, pour qui l'entrée en fonction du président élu et de Kamala Harris "ouvrira un nouveau chapitre dans moins de deux semaines". (Belga)