Ces caméras couplent les numéros de plaque des véhicules aux amendes impayées. "Il s'agit principalement de contraventions routières, mais on dénombre aussi des amendes pénales. Chaque fois qu'il y a une décision d'un tribunal, cela nous revient", a indiqué Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances.

Contacté par l'agence Belga, le porte-parole précise que la douane dispose de 23 caméras intelligentes.

"Une voiture banalisée de la douane est placée le long de la voie et scanne les plaques des voitures circulant dans les deux sens. Un lien immédiat est fait avec des bases de données dont celle des amendes pénales. Si une croix rouge apparaît, le véhicule est intercepté par un motard." La liaison avec les bases de données existe depuis 2014, ajoute-t-il

Ces caméras couplent les numéros de plaque des véhicules aux amendes impayées. "Il s'agit principalement de contraventions routières, mais on dénombre aussi des amendes pénales. Chaque fois qu'il y a une décision d'un tribunal, cela nous revient", a indiqué Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances. Contacté par l'agence Belga, le porte-parole précise que la douane dispose de 23 caméras intelligentes. "Une voiture banalisée de la douane est placée le long de la voie et scanne les plaques des voitures circulant dans les deux sens. Un lien immédiat est fait avec des bases de données dont celle des amendes pénales. Si une croix rouge apparaît, le véhicule est intercepté par un motard." La liaison avec les bases de données existe depuis 2014, ajoute-t-il