Allocations familiales: l'indemnisation de 10 euros doit encore être approuvée

13/02/19 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Belga

L'indemnisation de 10 euros pour les 120.000 familles lésées par le retard de paiement de leurs allocations familiales doit encore être approuvée par le comité de gestion de Famiwal, la caisse publique régionale d'allocations familiales, a indiqué la ministre wallonne de l'Action sociale, Alda Greoli (cdH), interrogée sur le sujet mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie, par les députés Eliane Tillieux (PS) et Matthieu Daele (Ecolo).

Allocations familiales: l'indemnisation de 10 euros doit encore être approuvée

Alda Greoli. © BELGA/Thierry Roge

"Vous claironnez dans tous les médias que cette indemnisation - que vous qualifiez de 'geste commercial' - sera octroyée alors que la décision n'est pas encore prise", ont vivement réagi les députés de l'opposition. Contactée, Famiwal a confirmé que son comité de gestion n'actera officiellement cette mesure que lors d'une réunion exceptionnelle prévue vendredi.

"Je n'ai pas demandé à la caisse régionale d'accorder cette indemnité. C'est elle qui m'a demandé de faire un geste - unique et exceptionnel - pour ses affiliés car il s'agit d'une question d'image", avait auparavant affirmé Alda Greoli. "Cette indemnisation - pour un montant total d'1,2 million d'euros - ne conduira pas à une hausse de son budget. Elle sera financée sur ses réserves", avait-elle ajouté en expliquant par ailleurs que des "négociations sont toujours en cours avec Belfius pour établir clairement les responsabilités et savoir qui portera ce montant."

"Il y a dédommagement quand il y a faute. Mais à qui incombe la faute? Si vous demandez aujourd'hui à Belfius de financer ces 1,2 million d'euros, vous n'obtiendrez rien car il s'agit d'une décision unilatérale de votre part", lui avait rétorqué Eliane Tillieux, dénonçant "le dangereux précédent" créé par cette indemnisation.

"C'est un parlement et il est normal que l'on y pose des questions. Mais j'aurais aimé que, comme moi, vous soyez d'abord en colère. Cet argent devait se trouver sur le compte des familles le 8 février, car pour un certain nombre d'entre elles, le 8, c'est déjà le dernier jour du mois. Depuis, je n'ai de cesse de trouver des réponses et j'ai tout fait pour que les paiements soient effectués lundi à la première heure, ce qui a été le cas", s'était encore défendue Alda Greoli. "Ce qui relève de mon chef, c'est que cela ne se reproduise plus", avait-elle enfin répété.

Nos partenaires