Vendredi, le parquet avait annoncé l'arrestation de Daniel M., 54 ans, qu'il soupçonne d'espionner depuis début 2012. Dans son édition de dimanche, Die Welt rapporte qu'il aurait eu pour mission d'identifier les inspecteurs impliqués dans l'achat de CD sur lesquels sont stockés les noms et les coordonnées bancaires d'Allemands disposant de comptes en Suisse et au Liechtenstein. De même source, Daniel M. aurait travaillé pour les services suisses de renseignement dans le milieu bancaire allemand. Depuis 2006, les autorités de plusieurs régions allemandes, comme la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest) ont acquis, de sources anonymes, des CD et des clés USB contenant des informations de personnes soupçonnées de fraude. Cette méthode a soulevé une polémique en Allemagne. En 2010, le fisc allemand avait récupéré 1,6 milliard d'euros auprès de fraudeurs grâce à l'achat de ces données volées. (Belga)

Vendredi, le parquet avait annoncé l'arrestation de Daniel M., 54 ans, qu'il soupçonne d'espionner depuis début 2012. Dans son édition de dimanche, Die Welt rapporte qu'il aurait eu pour mission d'identifier les inspecteurs impliqués dans l'achat de CD sur lesquels sont stockés les noms et les coordonnées bancaires d'Allemands disposant de comptes en Suisse et au Liechtenstein. De même source, Daniel M. aurait travaillé pour les services suisses de renseignement dans le milieu bancaire allemand. Depuis 2006, les autorités de plusieurs régions allemandes, comme la Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest) ont acquis, de sources anonymes, des CD et des clés USB contenant des informations de personnes soupçonnées de fraude. Cette méthode a soulevé une polémique en Allemagne. En 2010, le fisc allemand avait récupéré 1,6 milliard d'euros auprès de fraudeurs grâce à l'achat de ces données volées. (Belga)