Seuls candidats en lice, M. Habeck a obtenu 90,4% et Mme Baerbock 97,1% des voix des quelques 800 délégués présents. Il s'agit des meilleurs scores enregistrés dans l'histoire du parti écologiste. Mme Baerbock fait ainsi un bond spectaculaire: elle n'avait été élue que par 65% de suffrages lors de sa première élection au congrès à Hanovre en janvier 2018. Depuis, ce duo charismatique a porté le parti des Verts à 20% ou plus des intentions de vote dans les sondages et fait progresser ses scores lors de plusieurs élections régionales et aux européennes. Désormais, le parti entend peser davantage en politique : "cela nous confère un nouveau rôle", a lancé samedi l'une de figures du parti, Winfried Kretschmann, qui préside depuis 2016 la région du Bade-Wurtemberg, cité par DPA. (Belga)