Un sondage publié plus tôt cette semaine par l'institut berlinois Forsa, prédisait une victoire du parti de centre-gauche SPD, devançant la CDU/CSU, bloc conservateur de la chancelière sortante. "Nous sommes au milieu de la campagne électorale. Je note qu'il y a une vraie bataille en cours", a commenté Mme Merkel lors d'une conférence de presse à Berlin en marge d'une réunion du Parti populaire européen. "Le verdict sera rendu le jour de l'élection", a-t-elle ajouté à moins de trois semaines du scrutin à l'issue duquel la chancelière allemande sera remplacée après 16 ans au pouvoir. Interrogée si l'héritage de son parti chrétien démocrate serait terni en cas de victoire d'un gouvernement de centre-gauche, la chancelière s'est gardée de commenter les spéculations. Le sondage Forsa a fait état d'une chute de popularité de 19% de la CDU, qui a dominé la scène politique allemande depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le sondage a confirmé le momentum politique du candidat de centre-gauche Olaf Scholz (SPD), fort de 25% d'intentions de vote. Ce cernier est le ministre des Finances sous la coalition de Mme Merkel. (Belga)

Un sondage publié plus tôt cette semaine par l'institut berlinois Forsa, prédisait une victoire du parti de centre-gauche SPD, devançant la CDU/CSU, bloc conservateur de la chancelière sortante. "Nous sommes au milieu de la campagne électorale. Je note qu'il y a une vraie bataille en cours", a commenté Mme Merkel lors d'une conférence de presse à Berlin en marge d'une réunion du Parti populaire européen. "Le verdict sera rendu le jour de l'élection", a-t-elle ajouté à moins de trois semaines du scrutin à l'issue duquel la chancelière allemande sera remplacée après 16 ans au pouvoir. Interrogée si l'héritage de son parti chrétien démocrate serait terni en cas de victoire d'un gouvernement de centre-gauche, la chancelière s'est gardée de commenter les spéculations. Le sondage Forsa a fait état d'une chute de popularité de 19% de la CDU, qui a dominé la scène politique allemande depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le sondage a confirmé le momentum politique du candidat de centre-gauche Olaf Scholz (SPD), fort de 25% d'intentions de vote. Ce cernier est le ministre des Finances sous la coalition de Mme Merkel. (Belga)