Une bombe aérosol contenue dans une valise pourrait être à l'origine de l'explosion, selon un communiqué de la police, précisant que personne n'a été blessé. Les forces de l'ordre sont intervenues alors que la valise brûlait et ont éteint le feu. Elles recherchaient trois personnes soupçonnées d'être propriétaires du bagage, un homme d'une trentaine d'années et deux femmes de 25 ans environ. La nervosité est grande en Allemagne, qui a vécu en dix jours deux attentats perpétrés par des réfugiés et commis au nom des djihadistes du groupe Etat islamique (EI). (Belga)

Une bombe aérosol contenue dans une valise pourrait être à l'origine de l'explosion, selon un communiqué de la police, précisant que personne n'a été blessé. Les forces de l'ordre sont intervenues alors que la valise brûlait et ont éteint le feu. Elles recherchaient trois personnes soupçonnées d'être propriétaires du bagage, un homme d'une trentaine d'années et deux femmes de 25 ans environ. La nervosité est grande en Allemagne, qui a vécu en dix jours deux attentats perpétrés par des réfugiés et commis au nom des djihadistes du groupe Etat islamique (EI). (Belga)