La première bombe a été découverte mercredi dans le quartier de Misburg-Nord. Lors de l'inspection du site, une seconde bombe a été retrouvée. Le premier explosif a été désamorcé vers 20h15 et le second une heure plus tard. Durant les opérations de déminage, 15.000 habitants des environs ont dû quitter leur domicile. Ils ont reçu l'autorisation de demeurer chez leurs proches ou amis, ce qui va à l'encontre des restrictions actuellement en vigueur en Allemagne pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Des centres d'accueil avaient aussi été établis dans des établissements sportifs. Comme l'opération a été menée avec succès, les résidents ont pu retourner à leur domicile. Il est courant en Allemagne de continuer à retrouver des bombes non explosées datant du conflit entre 1940 et 1945, qui doivent alors être désamorcées en toute sécurité. (Belga)

La première bombe a été découverte mercredi dans le quartier de Misburg-Nord. Lors de l'inspection du site, une seconde bombe a été retrouvée. Le premier explosif a été désamorcé vers 20h15 et le second une heure plus tard. Durant les opérations de déminage, 15.000 habitants des environs ont dû quitter leur domicile. Ils ont reçu l'autorisation de demeurer chez leurs proches ou amis, ce qui va à l'encontre des restrictions actuellement en vigueur en Allemagne pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Des centres d'accueil avaient aussi été établis dans des établissements sportifs. Comme l'opération a été menée avec succès, les résidents ont pu retourner à leur domicile. Il est courant en Allemagne de continuer à retrouver des bombes non explosées datant du conflit entre 1940 et 1945, qui doivent alors être désamorcées en toute sécurité. (Belga)