Un porte-parole de la police a indiqué à l'AFP ne pas avoir immédiatement d'information sur les auteurs de ces violences ni sur leurs motivations exactes. "Il y a vraiment eu de la casse", a-t-il dit. La situation a dégénéré vers minuit lorsque plusieurs centaines de jeunes, rassemblés par petits groupes, s'en sont pris pendant plusieurs heures à la police dans les rues du centre-ville, à coups de pierres, pavés et bouteilles vides. Plusieurs membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés, a précisé le porte-parole. Plusieurs vitrines de commerces ont été cassées et des magasins vandalisés, notamment sur une des grandes artères commerçantes de la métropole, comme le montrent diverses vidéos amateurs circulant sur les réseaux sociaux. La chaîne de télévision publique locale SWR parle notamment d'une bijouterie, d'un établissement de restauration rapide ou encore d'un magasin de téléphones portables. Plusieurs véhicules de police ont aussi été endommagés par les jeunes. Le calme n'est revenu que vers 03H00 du matin après l'arrivée de renforts de police. Des incidents similaires s'étaient déjà produits les weekends précédents dans la ville mais ils étaient d'une ampleur bien moindre. (Belga)

Un porte-parole de la police a indiqué à l'AFP ne pas avoir immédiatement d'information sur les auteurs de ces violences ni sur leurs motivations exactes. "Il y a vraiment eu de la casse", a-t-il dit. La situation a dégénéré vers minuit lorsque plusieurs centaines de jeunes, rassemblés par petits groupes, s'en sont pris pendant plusieurs heures à la police dans les rues du centre-ville, à coups de pierres, pavés et bouteilles vides. Plusieurs membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés, a précisé le porte-parole. Plusieurs vitrines de commerces ont été cassées et des magasins vandalisés, notamment sur une des grandes artères commerçantes de la métropole, comme le montrent diverses vidéos amateurs circulant sur les réseaux sociaux. La chaîne de télévision publique locale SWR parle notamment d'une bijouterie, d'un établissement de restauration rapide ou encore d'un magasin de téléphones portables. Plusieurs véhicules de police ont aussi été endommagés par les jeunes. Le calme n'est revenu que vers 03H00 du matin après l'arrivée de renforts de police. Des incidents similaires s'étaient déjà produits les weekends précédents dans la ville mais ils étaient d'une ampleur bien moindre. (Belga)