Ces cinq accusés avaient été reconnus coupables d'avoir commis l'assassinat de Valentin Vermeesch, un Hutois de 18 ans qui souffrait d'un léger handicap mental. Ce jeune homme avait été tué la nuit du 26 au 27 mars 2017 à Statte (Huy). Il avait subi une très longue scène de violences et de tortures avant d'être précipité vivant dans la Meuse, où il s'était noyé. Son cadavre avait été retrouvé le 14 avril 2017 alors qu'il avait les mains menottées dans le dos. (Belga)