Cette enquête, ouverte le 29 décembre notamment pour "abus de confiance" et "usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle", a été étendue mercredi "aux infractions de faux, usage de faux et obtention indue d'un document administratif" après un signalement de la présidence de la République, a précisé le parquet. (Belga)

Cette enquête, ouverte le 29 décembre notamment pour "abus de confiance" et "usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle", a été étendue mercredi "aux infractions de faux, usage de faux et obtention indue d'un document administratif" après un signalement de la présidence de la République, a précisé le parquet. (Belga)