L'interlocuteur s'exprimait avec un fort accent maghrébin et visait particulièrement la ligne 4. La police locale de Charleroi a immédiatement fait évacuer l'arrêt Gazomètre, puis l'ensemble des stations de la ligne. Des policiers ont été postés aux différentes entrées et une fouille des installations a été réalisée par d'autres équipes.

Après trois heures de recherches, l'alerte attentat a été levée. Aucun colis suspect n'a été découvert et le trafic du métro a pu reprendre.

L'enquête suit quant à elle son cours afin d'identifier le mauvais plaisant.

L'interlocuteur s'exprimait avec un fort accent maghrébin et visait particulièrement la ligne 4. La police locale de Charleroi a immédiatement fait évacuer l'arrêt Gazomètre, puis l'ensemble des stations de la ligne. Des policiers ont été postés aux différentes entrées et une fouille des installations a été réalisée par d'autres équipes.Après trois heures de recherches, l'alerte attentat a été levée. Aucun colis suspect n'a été découvert et le trafic du métro a pu reprendre.L'enquête suit quant à elle son cours afin d'identifier le mauvais plaisant.