Geert Van Lerberghe, directeur général de la fédération belge des vins et spiritueux Vinum Et Spiritus, impute cette augmentation à la hausse des accises sur les alcools forts, décidée par le gouvernement en 2015. Selon la fédération, la vente de spiritueux en Belgique a chuté de 22% depuis l'entrée en vigueur de cette mesure.

"Non seulement des particuliers traversent les frontières pour acheter des spiritueux moins cher, mais cela a également mené à un important circuit de contrebande d'alcool dans notre pays", commente M. Van Lerberghe. "Il est bien connu que la criminalité organisée se concentre dans les pays où les taxes perçues sur les biens de consommation sont élevées."

Le directeur général de Vinum et Spiritus ajoute qu'il est aussi de notoriété publique - y compris dans le chef des autorités - que des camionnettes et même des camions circulent régulièrement depuis le Luxembourg vers la Belgique pour y livrer illégalement de l'alcool, notamment aux magasins de nuit.

Geert Van Lerberghe, directeur général de la fédération belge des vins et spiritueux Vinum Et Spiritus, impute cette augmentation à la hausse des accises sur les alcools forts, décidée par le gouvernement en 2015. Selon la fédération, la vente de spiritueux en Belgique a chuté de 22% depuis l'entrée en vigueur de cette mesure. "Non seulement des particuliers traversent les frontières pour acheter des spiritueux moins cher, mais cela a également mené à un important circuit de contrebande d'alcool dans notre pays", commente M. Van Lerberghe. "Il est bien connu que la criminalité organisée se concentre dans les pays où les taxes perçues sur les biens de consommation sont élevées." Le directeur général de Vinum et Spiritus ajoute qu'il est aussi de notoriété publique - y compris dans le chef des autorités - que des camionnettes et même des camions circulent régulièrement depuis le Luxembourg vers la Belgique pour y livrer illégalement de l'alcool, notamment aux magasins de nuit.