A partir de février, Air New Zealand exigera des passagers qui veulent utiliser son réseau international d'être pleinement vaccinés, de quoi offrir "une tranquillité d'esprit" tant au personnel de la compagnie qu'aux voyageurs. Les clients qui ne sont pas vaccinés devront présenter une preuve que la vaccination n'était pas possible pour eux pour des raisons médicales. "Comme toujours, il y aura des personnes qui ne seront pas d'accord. Mais nous savons que c'est la bonne chose à faire pour protéger notre personnel, nos clients et la communauté néo-zélandaise", souligne le CEO de la compagnie. Les frontières néo-zélandaises sont fermées aux non-citoyens et non-résidents du pays, sauf exceptions, depuis mars 2020 et le début de la pandémie. Le pays applique depuis le début de l'épidémie une stratégie "zéro Covid" rendue possible par son insularité. (Belga)

A partir de février, Air New Zealand exigera des passagers qui veulent utiliser son réseau international d'être pleinement vaccinés, de quoi offrir "une tranquillité d'esprit" tant au personnel de la compagnie qu'aux voyageurs. Les clients qui ne sont pas vaccinés devront présenter une preuve que la vaccination n'était pas possible pour eux pour des raisons médicales. "Comme toujours, il y aura des personnes qui ne seront pas d'accord. Mais nous savons que c'est la bonne chose à faire pour protéger notre personnel, nos clients et la communauté néo-zélandaise", souligne le CEO de la compagnie. Les frontières néo-zélandaises sont fermées aux non-citoyens et non-résidents du pays, sauf exceptions, depuis mars 2020 et le début de la pandémie. Le pays applique depuis le début de l'épidémie une stratégie "zéro Covid" rendue possible par son insularité. (Belga)